• Tous les films 2016
    Selection en cours
    • Les films Invités
    • Jeunes Publics
    • ₪Thème : L’éducation et l’avenir de l’Europe / L’éducation est l’avenir de l’Europe

      (en partenariat avec l’Agence Erasmus+)

            Jeudi 1er décembre, 9h00

    • Dossiers pédagogiques/Teaching ressources
      PDF - 686.7 ko

    • Cette table ronde s’inscrit dans un contexte politique et social européen très morose : un taux de chômage fort (notamment des jeunes) dans la majorité des pays de l’UE, une montée des nationalismes et des replis identitaires renforcée par l’arrivée massive de migrants et par la désillusion du projet européen. Cette table ronde aura pour objectif de porter un regard sur la capacité des politiques éducatives européennes à contribuer à un projet européen plus social, au service des peuples. Elle s’attachera plus particulièrement à la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation « Éducation et formation 2020 ». Au-delà de la présentation des différents objectifs, cette table ronde propose une mise en tension des différentes finalités de ces politiques. Entre la formation pour une meilleure employabilité et l’éducation à la citoyenneté : y a-t-il un équilibre ou une contradiction ? Comment éviter les juxtapositions d’actions et de programmes ? Qu’en pensent des porteurs de projets et des membres de la société civile ? Quelles perspectives d’actions pour l’avenir ?

      This round table takes place in a very morose political and social European context : a high unemployment rate (especially among young adults) in most countries of the European Union, an increase of nationalisms and identitarian closure reinforced by massive arrivals of migrants and the disappointments about the European project. This round table will bring a critical view on the capacity of European educative policies to contribute to a more social European project, supportive towards citizens. It will focus particularly on the European cooperation in Education and Training (ET 2020). Beyond the introduction of the objectives, we will exchange about the potential tensions between the different aims of these policies. Between vocational training for better employabilty and citizenship education  : is there a balance or a contradiction ? How to avoid juxtapositions of programms ? What is the point of view of educative stakeholders and members of civil society ? What perspectives of actions for a better future ?

      Animée par Isabelle Palanchon : Titulaire du DEFA, elle est investie aux Ceméa depuis 2001 sur des projets d’éducation, d’intervention sociale et de développement local. Responsable du secteur Europe et International dans une région Ceméa jusqu’en 2013, elle dirige aujourd’hui le pôle Europe et International des Ceméa au niveau national. Elle coordonne depuis trois ans pour l’ensemble du réseau des projets de mobilité européenne dans le cadre du programme Erasmus+. Elle anime un groupe de travail sur la reconnaissance des compétences professionnelles et sociales développées en mobilité. Elle siège pour les Ceméa dans les plateformes européennes d’éducation, chargée du travail d’influence auprès de la Commission et du Parlement européens. Elle travaille plus particulièrement sur la reconnaissance de l’éducation non formelle et des apprentissages non-formels et informels.

      /
      Retour sur la grille horaire 2016

    • Intervenants :

      Janice Richardson Conseillère internationale, Janice Richardson est spécialisée en qualité de directrice de projet dans les domaines de l’alphabétisation, la protection des droits de l’enfance et de la sécurité des jeunes en ligne, conférencière, et auteure de livres et publications pour enfants et adultes. Initiatrice de la Journée « Safer Internet » (en 2003), évènement mondial célébré chaque année auprès de plus de 50 millions de personnes, elle a été responsable pour le développement et la coordination du réseau « Safer Internet » de la Commission européenne (CE) de 2004 à 2014. En 2014- 2016, Janice a mis en place avec cinq pays européen le réseau ENABLE (European Network Against Bullying in Learning and Leisure Environments), co-financé par la Commission Européenne, afin de sensibiliser les jeunes de 11 à 14 ans à l’approche socio-émotionnelle dans la lutte contre le harcèlement à l’école et en ligne. Janice Richardson travaille régulièrement avec des institutions internationales et européennes ainsi qu’avec des fournisseurs de médias sociaux tels Facebook et Twitter, et effectue actuellement pour le compte du Conseil de l’Europe une enquête sur la citoyenneté numérique.



      Animation : Isabelle Palanchon, Ceméa – Association nationale)

    • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
      animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
    En partenariat
    Avec le soutien de
    Avec la participation de
    Avec le parrainage