• Tous les films 2016
    Selection en cours
    • Les films Invités
    • Jeunes Publics
    • ₪Le jury jeune Youth Jury Prize 2016

      Il décerne le «  Prix du Jury jeune  » Awards the “Youth Jury Prize”

            

    • Ninon Rivet, Présidente du Jury jeune

      Le cinéma a toujours accompagné mon parcours éducatif. J’ai souvent eu la chance de prendre part à des expériences dans le cadre de ma scolarité, de mes premières années au collège, au lycée. Puis j’ai effectué un semestre à la fac Culture et Médias, où les enseignements filmographiques m’ont ouverte aux techniques de prise de vue, à l’analyse des émotions et ont ainsi modifié mon regard sur le 7e Art. Aujourd’hui, je suis élève de la classe Préparatoire Intégrée pour devenir éducatrice à la Protection judiciaire de la jeunesse. Ce regard porté sur des oeuvres aux approches multiples et internationales sur l’éducation, va élargir mon expérience, m’aider dans ma préparation au concours, renforcer mes compétences dans ce média que j’affectionne et que je compte bien transmettre aux jeunes qui me seront confiés.


      Marius Joachim-Arnaud

      Je pense que les films sont des moyens très ludiques de cultiver les jeunes aussi bien dans le domaine historique ou autobiographique. J’aime le contact avec les autres et échanger des avis notamment dans le domaine du cinéma. Je pense que participer en tant que membre du jury va me permettre d’élargir ma culture et être une expérience personnelle enrichissante. Je suis quelqu’un qui s’implique déjà dans la vie du lycée en étant membre du C.V.L. et je participe également aux séances du ciné-lycée au sein de mon établissement.


      Léa Firouzi

      Depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par la photographie. Pour la vidéo, cela m’est venu en regardant beaucoup de films et de reportages depuis mon adolescence. Les thèmes qui m’intéressent sont les questions relatives à l’école et au rapport avec le système éducatif. Depuis, je rêve de monter un reportage, un film… Récemment, la rencontre autour du film "L’homme qui répare les femmes", de Thierry Michel, m’a marquée. Ce film documentaire m’a amenée à voir comment le film peut être un outil d’information ; il permet une ouverture sur le monde et une réflexion sur notre société. Selon moi, le film est autant un moyen de communication que le journal.


      Louisa Bahi

      Depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par la photographie. Pour la vidéo, cela m’est venu en regardant beaucoup de films et de reportages depuis mon adolescence. Les thèmes qui m’intéressent sont les questions relatives à l’école et au rapport avec le système éducatif. Depuis, je rêve de monter un reportage, un film… Récemment, la rencontre autour du film L’homme qui répare les femmes de Thierry Michel m’a marquée. Ce film documentaire m’a amenée à voir comment le film peut être un outil d’information ; il permet une ouverture sur le monde et une réflexion sur notre société. Selon moi, le film est autant un moyen de communication que le journal.


      James Ocloo

      Je suis actuellement en mission de Jeune ambassadeur du Défenseur des droits pour l’égalité. Le cinéma est une de mes passions, je visionne beaucoup de films de tout genre : cinéma d’art et d’essai, court métrage, grande production. Ouverture d’esprit, impartialité, et capacité d’écoute, sont les qualités essentielles d’un membre de jury, je les ai mises en oeuvre lors de mes expériences personnelles, notamment comme président du bureau des étudiants, lors de mes études de master 2 en droit des affaires et management. En effet j’ai eu la chance d’être membre du jury afin d’élire la meilleure plaidoirie de l’Université.


      Mathieu Blangy

      Je suis en première Littéraire au lycée de Gaillon. L’année dernière je suis allé à la FÉMIS pour participer au Prix Jean Renoir des lycéens, je représentais ma classe et j’ai remporté le 3e prix de la critique. Ce fut une superbe expérience. Depuis mon plus jeune âge, j’entretiens une passion pour le cinéma d’animation. À présent, je réalise des courts métrages en Stop Motion dans lesquels j’anime des Lego. Je compte bien trouver un métier dans le monde du cinéma. Tout est passionnant dans cet univers. Que ce soit l’écriture de scénarios, la composition des plans, le tournage, le montage. Mon but est de faire de ce rêve une réalité.


      Donovan Baulieu

      Après avoir obtenu mon bac Littéraire section Cinéma-Audiovisuel, avec les enseignements de spécialité et facultatifs, et ne pouvant rejoindre les études supérieures dans les branches que je souhaitais, j’ai commencé à parfaire mes connaissances et capacités en photographie et en cinéma par moi-même, en autodidacte. Passionné par ces deux disciplines et également par une multitude d’autres en rapport avec l’art, la culture le patrimoine ou la musique, je participe à de nombreux projets culturels et associatifs tels que la réalisation de clips musicaux, la photographie de concert ou de théâtre, l’aide à la réalisation de films de bac ou l’animation de clubs « image ». Je travaille à la constitution d’un collectif de production audiovisuelle et, à plus long terme, d’un studio de production indépendant à part entière.
    • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
      animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
    En partenariat
    Avec le soutien de
    Avec la participation de
    Avec le parrainage