Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • Soirée de projections en Occitanie le 9 mars

Dans le cadre du Festival Européen du Film d’Education, les CEMÉA, association d’éducation populaire, mouvement d’éducation nouvelle et organisme de formation, proposent avec Sortie Ouest une soirée de projections et rencontres autour de deux enjeux de société : la situation des réfugiés, et la question du handicap. Cette soirée, en partenariat avec la Maison des Adolescents de l’Hérault, sera aussi l’occasion de présenter le concours Pocket Films.

[ Source : site régional des Ceméa Occitanie] http://www.cemea-languedoc-roussill...]


  • Le Festival Européen du Film d’Éducation est un festival de cinéma qui raconte des histoires d’éducation et de citoyenneté, pour sensibiliser le public à un cinéma engagé, éduquer le jeune public et former les professionnels de terrain. Chaque séance est accompagnée d’une démarche de sensibilisation et de découverte.

    Celui qui chante, Un film de Pierre Verdez : Simon, jeune ténor promis à une carrière internationale se retrouve paralysé après un accident. Avec une force de caractère peu commune, Simon a décidé de poursuivre sa carrière de chanteur, même s’il est désormais cloué dans un fauteuil roulant.

    Les réfugiés de la nuit polaire : A l’extrême-nord de l’Europe, dans une petite île de pêcheurs s’élève le Mottak Senter, un centre pour demandeurs d’asile. Ils ont fui la guerre, la famine, le fanatisme. Ils apprennent désormais le norvégien, travaillent à l’usine de poissons et attendent que l’État leur accorde ou non le statut de réfugié politique.

    Rendez vous le 9 mars à partir de 19h à Sortie Ouest, domaine départemental de Bayssan, Béziers