• ₪Les jeunes s’approprient le festival du film d’éducation

          

  • L’équipe Ceméa, organisatrice du festival du film d’éducation, conçoit cet événement culturel, au delà de la relation des films aux spectateurs comme tout festival de cinéma, comme un espace devant et pouvant accueillir des actions éducatives à destination des jeunes de Haute-Normandie et d’ailleurs. Lycéens, jeunes européens, participants des Rencontres Jeunesse, jeunes critiques ou jury jeunes, construisent leurs parcours, orientent leur exploration du festival, en fonction de leur projet, qu’il soit issu d’un cadre scolaire, associatif, d’un service jeunesse d’une collectivité ou d’un service de l’État.

  • C’est par cette approche que les Ceméa accompagnent les jeunes et leurs structures dans leurs projets spécifiques et pour un objectif commun, faciliter l’appropriation des jeunes du festival du film de manière active, intégrant une démarche d’éducation à l’image et aux médias. L’expérience pour chaque groupe repose sur un vécu qui fera l’objet d’une autre expérience, celle d’une expression partagée pendant ou après le festival.

    Ainsi, les jeunes accueillis au festival sont vidéastes, web-reporters, membres du jury, critiques de films ou de webdocs, réalisateurs de courts-métrages… Leur participation fait l’objet d’un travail préparatoire en amont du festival et offre des possibilités de prolongement après le festival.

    Retrouvez les pendant le festival sur le blog du festival

    Les lycéens de la ville d’Eu, web-reporters du blog du festival

    Cette année encore les élèves du lycée Anguier de la ville d’Eu auront en charge l’animation du blog du festival. Encadrés par leur professeur de français et une équipe de la Maison des Jeunes et de la Culture de Eu, les jeunes web-reporters rendront compte des moments forts du festival. Ils communiqueront également sur les travaux et interventions des autres jeunes participant à l’événement. Le blog, devient un espace privilégié des diverses expressions des jeunes ( partenariat : PEL-J, DDCS de Seine-Maritime, Lycée Anguier et la Municipalité de Eu).

    La mémoire vidéo, réalisée par les jeunes du lycée Senghor d’Evreux

    Présent depuis l’origine du Festival, le lycée Senghor d’Evreux et les élèves de l’option cinéma et audiovisuelle, ont la responsabilité de réaliser les interviews des différents invités et personnalités du festival, réalisateurs, comédiens, conférenciers, animateurs de débat, etc. Ils constituent la mémoire audiovisuelle du festival. Une sélection de leurs travaux sera diffusée sur le blog.

    Programme Européen pour la Jeunesse

    Cette année, le Festival du Film d’Education prendra une dimension internationale, notamment à travers une Rencontre de Jeunes, coordonnée par les Cemea de Haute-Normandie dans le cadre du Programme Européen pour la Jeunesse en Action (PEJA). Une trentaine de jeunes, âgés de 18 à 25 ans, venant de Slovaquie, d’Italie, de République Tchèque et de France se retrouveront à la Bonneville sur Iton du 1er au 8 décembre 2013, afin de vivre leur rassemblement. Cette rencontre européenne a été construite de manière à ce que ces jeunes soient présents sur le Festival (Programme Européen Jeunesse en Action, DRJSCS de Haute-Normandie).

    Les Rencontres Jeunesse

    Pour la cinquième année consécutive, la projection des dix films sélectionnés dans le cadre des Rencontres Jeunesse se déroulera pendant le festival. Un appel à films autour du thème "Reporter du futur, filmer le futur de la jeunesse" a été lancé dans toutes les structures de Haute-Normandie accueillant des jeunes (scolaires, extrascolaires) ainsi que dans les Points Information Jeunesse (PIJ) et le réseau de la PJJ, au niveau national. Lors de la projection, les jeunes présenteront leur film et participeront ensuite à des ateliers d’éducation aux médias (Partenaires : les Ceméa de Haute-Normandie, le CRIJ de Haute-Normandie, les DDCS de l’Eure et de Seine-Maritime).

    Le Jury Jeune

    Six jeunes issus de toute la France auront pour mission de décerner le « Prix du Jury jeune ». Cette année encore, c’est le Jury jeune qui aura la responsabilité d’attribuer un coup de cœur à un des films des jeunes réalisateurs des Rencontres Jeunesse.

    Projection et rencontre citoyenne avec des collégiens

    Cette rencontre porte cette année sur le thème de l’égalité fille/garçon en appui du film Tomboy. A l’issue de la projection, des collégiens de l’Eure participeront à un débat animé notamment par un Jeune ambassadeur des droits de l’enfant (JADE). La démarche construite avec les enseignants, en appui sur un dossier pédagogique, est animée par les Ceméa et les équipes du Défenseur des Droits (Partenariat : Ceméa, Défenseur des Enfants).

    Master class pour des lycéens autour du web-documentaire

    Cette année, ce sont les quatre lycées d’Évreux, cinq classes de la seconde au BTS, neuf professeurs, qui participeront à la Master Class organisée dans le cadre du festival. Une occasion pour les lycéens de découvrir et d’étudier les nouvelles formes d’utilisation d’Internet et les « nouvelles écritures » qui y sont expérimentées (Partenariat avec FranceTVéducation).

    Jeunes critiques Cinéma

    Pour la première fois pendant le festival, est mis en place un parcours de formation à l’écriture de critiques de films. Il s’adresse à des lycéens, une douzaine venant de deux établissements de Basse-Normandie et d’Ile-de-France. Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Festival du film d’éducation et le Prix Jean Renoir des lycéens. (Le Prix Jean Renoir est organisé par la Dgesco, l’Inspection générale de l’Éducation nationale, le Sceren/CNDP, le CNC, la Fédération nationale des cinémas français et les Ceméa, avec le soutien de la Fondation Auchan pour la jeunesse).

    Téléchargez le catalogue du festival

  • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
    animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
En partenariat
Avec le soutien de
Avec la participation de
Avec le parrainage