• ₪Le grand Jury 2013

          

  • JPEG - 6.4 ko
    Jill Coulon

    Jill Coulon , Présidente du jury

    Autodidacte, Jill Coulon est passionnée de voyages et d’images. Photographe depuis une quinzaine d’années, elle pratique le documentaire depuis dix ans. Elle a été l’assistante de la productrice Christine Le Goff pendant quatre ans au sein de MFP et Per Diem Films. Elle a ainsi participé à plusieurs coproductions internationales comme par exemple The Wild Blue Yonder de Werner Herzog, E=mc², une biographie de l’équation de Gary Johnstone ou encore Les Origines du sida de Peter Chappell et Catherine Peix.
    En 2006, elle devient assistante-réalisatrice du réalisateur-producteur Thomas Balmès sur son film Bébé(s) (Studio Canal et Chez Wam), sorti en salles en 2010. Elle se révèle un véritable « couteau suisse ». En 2008, soutenue par Thomas Balmès, Jill Coulon part seule au Japon avec une caméra, en immersion dans une écurie de sumo. Elle y tourne son premier film Tu seras sumo / Shinbô. Le film a été sélectionné dans une dizaine de festivals internationaux dont le 6e Festival du film d’éducation. Il y a reçu le Prix spécial du jury. En parallèle, elle fait aussi un travail photographique au Japon qui a été exposé au Cambodge au Angkor Festival - Photography for change, en 2009. Depuis, elle a travaillé aux côtés des réalisateurs Frédéric Laffont et Isabelle Dupuy-Chavanat sur leur film Les Mains d’Hermès. Elle développe actuellement deux nouveaux films.


    JPEG - 6.3 ko
    Dominique Rossion

    Dominique Rossion

    Diplômée et agrégée en langues et littératures romanes, Dominique Rossion s’est spécialisée dans les questions d’éducation tout d’abord comme journaliste, coordinatrice de projet puis, enfin, comme chercheuse. Depuis 2007, elle travaille à l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse, un service de recherche du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Dans ce cadre, elle a notamment travaillé sur la question de l’image des jeunes dans les médias. Parallèlement passionnée par le cinéma, elle s’est essayée à la critique pour une radio associative bruxelloise durant plus de trois ans et a suivi des cours d’histoire du cinéma à la Cinémathèque de Bruxelles.


    JPEG - 5 ko
    emmanuel_Davidenkoff

    Emmanuel Davidenkoff

    Journaliste spécialisé dans les questions d’éducation depuis 1990, Emmanuel Davidenkoff est directeur de la rédaction de l’Étudiant depuis cinq ans et anime quotidiennement la chronique « Question d’éducation » sur France Info, depuis 1997. Il publie également une analyse hebdomadaire dans l’Écho Républicain et sur lexpress.fr. Il a auparavant travaillé notamment au quotidien Libération, des « années Allègre » à la crise du CPE et décliné sa passion pour l’éducation sur France Culture et France Musique (« Les enfants de la musique »). Il a écrit ou co-écrit une demi-douzaine d’ouvrages dont Du bizutage, des grandes écoles et de l’élite (Plon, 1993), Comment la gauche a perdu l’école (Hachette Littératures, 2003), La République des enseignants (Jacob Duvernet, 2003) et Réveille-toi, Jules Ferry, ils sont devenus fous ! (Oh ! Éditions, 2006)


    JPEG - 6.4 ko
    Jean Paul Gehin

    Jean-Paul Géhin

    Jean-Paul Géhin est sociologue du travail à l’Université de Poitiers. Ses travaux de recherche portent principalement sur les formes d’articulation entre éducation et travail : formation en entreprise, éducation permanente, entrée dans la vie des jeunes, validation des acquis de l’expérience... Il a par ailleurs participé à la conception, la mise en place et la direction de formations universitaires de documentaristes : master écriture et documentaire de création ; master documentaire animalier, nature et environnement. De longue date intéressé par l’usage des images fixes et animées dans la recherche en sciences sociales comme par la médiation scientifique, il est co fondateur et actuel président du festival Filmer le travail.


    JPEG - 5.2 ko
    Antoine Tillard

    Antoine Tillard

    Sa passion pour le cinéma remonte à l’enfance à l’époque où son père lui faisait découvrir les films qu’il aimait. Après un bac littéraire et une licence d’histoire, Antoine Tillard s’est orienté vers la filmologie pour obtenir une maîtrise en 2001. Son aventure avec le cinéma Le Méliès a commencé avec ses études de filmologie en 2000. Il a travaillé au sein de cette structure avec le jeune public jusqu’en 2008 pour ensuite prendre la responsabilité de la ligne éditoriale de ce lieu qui a à cœur de mettre en lumière des perles cinématographiques qui ne bénéficient pas d’une forte présence médiatique.


    JPEG - 5.1 ko
    Yamina Benaceur

    Yamina Akar Benaceur

    Éducatrice justice dans un service éducatif de la PJJ en Isère depuis 2011, cela fait plusieurs années qu’elle s’investit auprès de jeunes « en difficultés », souvent inadaptés au système scolaire classique. À travers ses premières expériences à l’Éducation nationale en SEGPA puis en tant qu’éducatrice scolaire en MECS et en ITEP, elle n’a cessé d’être motivée par la conviction que la culture doit être accessible pour tous et par tous les moyens possibles et imaginables. Ainsi, à travers ses différentes missions, au quotidien comme par le développement de projets et de partenariats, elle s’est efforcée de favoriser les rencontres et les échanges entre ces jeunes et des artistes, de susciter leur curiosité, leur créativité, de développer leur potentiel, leur imaginaire et leur sens critique et ainsi leur révéler leur richesse et la richesse des différences.


  • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
    animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
En partenariat
Avec le soutien de
Avec la participation de
Avec le parrainage