Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • En Guadeloupe du 1er au 5 avril 2014 : Rencontres autour du Festival du Film d’Education

Le thème de la quatrième édition des Rencontres autour du Festival du Film d’Education sera "Jeunesse : oser grandir". Cette édition se déroulera du 1er au 05 avril 2014.


  • Vivre sa jeunesse c’est vouloir exister, agir, prendre des décisions, faire preuve d’audace, exprimer une grande volonté dans l’action et pas seulement rêver et espérer le futur : OSER. Oser dire, oser faire, oser croire et entreprendre c’est grandir. Erigé en première place dans le continuum de l’existence, savoir et pouvoir grandir n’est pas une évidence dans la pratique quotidienne et dans l’éducation, pour l’ensemble des acteurs : enfants, jeunes, adultes, familles, professionnels et structures de l’éducation. Comment en tant que jeune trouver en soi la force, l’énergie, la motivation, l’accompagnement, le soutien et les outils pour dépasser les obstacles, les incertitudes et les difficultés qu’il rencontre ? Qu’est ce qu’être jeune en Guadeloupe aujourd’hui, comment grandir et trouver sa place ?
    Difficile de donner un âge de début ou de fin à ce qui est davantage perçu comme un passage entre enfance et âge adulte et qui ne peut se confondre avec l’adolescence. L’essentiel des données se concentrent sur les 15-29 ans parfois en deçà, parfois au-delà. On peut cependant s’accorder sur une tranche d’âge large allant de 12 à 30 ans pour parler de la jeunesse.
    Il est indispensable de porter un regard multiple sur les jeunes. Il n’y a pas un jeune, mais une communauté complexe de jeunes très divers. Sans doute, la jeunesse partage des éléments en commun : elle dispose de ses propres repères sociaux et environnementaux, affectifs, culturellement plus ouverts, ses propres préoccupations professionnelles et composée de différents niveaux d’étude, et types de citoyens ; elle est plus réceptive aux nouveautés, à la musique ou aux nouvelles technologies par exemple, mais fait avec une entrée dans l’emploi difficile, est davantage frappée par le coût de la vie, l’éloignement avec les pays développés d’Europe et du monde et plus sujette aux phénomènes de violence que dans les autres franges de la population.
    Pour autant, la jeunesse fait face à deux défis importants. D’un côté, les jeunes eux-mêmes pensent que les différences sociales qui les traversent sont plus fortes que les préoccupations qui les rassemblent. De l’autre côté, 49% des Français ont une image très négative des jeunes au regard de leurs actions dans la société et la même proportion de jeunes et d’étudiants ont un sentiment d’angoisse face à l’avenir. Gardons tout de même que dans de nombreux domaines, les valeurs des jeunes et des adultes se sont rapprochées ! Bien que la jeunesse apprenne dans la démesure et dans la recherche de limites, elle communique et s’implique par écrit plus qu’aucune autre génération. Entre rêves et pragmatisme, loin des idées reçues, la jeunesse se montre capable de fournir des efforts et de relever des défis complexes, en quête de transformations et de valorisation.
    Les RFFE 2014 se proposent d’analyser et de déconstruire les idées reçues sur les jeunes ; repositionner la jeunesse dans une dynamique de mouvance ; susciter des échanges entre les jeunes et les adultes à travers la table ronde : « Qu’est ce qu’être jeune en Guadeloupe aujourd’hui ? » et parcourir des thèmes tels que « devenir adulte », « portrait d’une génération », « culture et valeurs des jeunes », « s’engager, être et se mettre en danger ». Pour les CEMEA, association d’éducation populaire, mouvement d’éducation, cela rend évident l’importance de l’éducation, de la formation, de la citoyenneté pour sécuriser et faire s’émanciper la jeunesse et dans la construction de leur avenir.

    PROGRAMMATION

    - MARDI 1er AVRIL : PAVILLON DE LA VILLE A POINTE-A-PITRE
    ₪ 18h30 Soirée d’ouverture - Cocktail Institutionnel
    ₪ 19h30 Cérémonie d’ouverture avec la projection de Ombres et Lumiéres Un film de Charline Caron et Antonio Gomez Garcia



    - MERCREDI 2 AVRIL
    ₪ 8h00 SALLE GEORGE TARER. Projection de Chronique d’un jeune sumo un film de Jill Coulon - Prix spécial du 6e Festival du film d’éducation 2010
    ₪ 17h30 ESPACE REGIONAL DU RAIZET. Table ronde : Qu’est qu’être jeune en Guadeloupe aujourd’hui.
    ₪ 19h30 ESPACE REGIONAL DU RAIZET. Projection de Matei, l’enfant des mines, une fiction de Alexandra Gulea

    - JEUDI 3 AVRIL
    ₪ 9h00- 16h00 ESPACE REGIONAL DU RAIZET. Ateliers Éducation aux médias
    ₪ 15h00 - 17h00 AUDITORIUM DE DOUVILLE à SAINT ANNE Ateliers Éducation aux médias en direction des parents
    ₪ 19h30 CINEMA d’ARBAUD DE BASSE-TERRE. Projection de Ceci n’est pas un film de Cowboy, un film de Benjamin Parent, suivi de Le géant égoiste, une fiction de Clio Barnard.

    - VENDREDI 4 AVRIL
    ₪ 9h00 MEDIATHEQUE DU LAMENTIN. Projection de Etincelles, Un film de Alexandra Santander.
    ₪ 10h30 MEDIATHEQUE DU LAMENTIN. Projection de Ombres et Lumiéres Un film de Charline Caron et Antonio Gomez Garcia.
    ₪ 15h00 AUDITORIUM DE DOUVILLE à SAINT ANNE. Projection de La chasse au snarck, Un film de François-Xavier Drouet.
    ₪ 19h30 AUDITORIUM DE DOUVILLE à SAINT ANNE. Projection de Mon Bel Oranger un film de Marcos Bernstein

    - SAMEDI 5 AVRIL
    ₪ 19h00 ESPACE REGIONAL DU RAIZET. CÉRÉMONIE DE CLOTURE
    ₪ 19h30 Projection de Tel père, tel fil une fiction de Hirokazu Kore-eda
    En parallèle Il existe une programmation de jeunes critiques de cinéma avec des Ateliers, des films, des pratiques et techniques cinématographiques dans le document ci joint à télécharger
    1. Documents joints