• ₪L’adolescence

    animée par Anahide Franchi, Professeure de Lettres-Histoire et En partenariat avec la CAF, la CNAF et la MAE

          Table ronde du samedi 6 décembre à 10h

  • Cette année, la formule sera construite autour de la diffusion d’un long métrage « La Belle Vie » (sélection Prix Jean Renoir 2013/2014) qui sera suivi d’un débat en présence du réalisateur, de jeunes et d’un intervenant du réseau CAF.

    This new Saturday morning event is given over to a full-length film, followed by a conversation-debate with the director and guests on a specific theme.

  • L’adolescence Quel ado ne s’est pas, un jour, entendu dire « ah ! toi tu as la belle vie ! » ? Les adultes souhaitent tous « une belle vie » pour leurs ados et ils en ont une représentation. Quelle représentation un ado a-t-il d’une belle vie au regard de lui-même, de la société, de sa jeunesse, de l’école, de son avenir ? L’on pourra revenir au film, pour comprendre le choix du père. Il n’a pensé qu’à lui ? À se venger de la mère ? Cependant il a offert aux enfants une vie saine, avec des valeurs loin du consumérisme, il les a éduqués à ne pas tout attendre des parents, de la société, il leur a appris l’autonomie, la débrouillardise… En quoi a-t-il été un bon père ? Un père peut-il s’arroger le droit de priver ses enfants de leur mère ?

    Adolescence How many teenagers have not heard the words, "Ah, you have a great life !" ? Adults all want their teenagers to have "a great life" and they have an idea of what this life should be. But how do teenagers see a great life as regards themselves, society, their youth, school and future ? We can look at the father depicted in the film and try to understand his choice. Was he only thinking of himself ? Of taking revenge on the children’s mother ? Yet he offered the children a healthy lifestyle, with nonconsumerist values. He educated them not to expect everything from parents and society, teaching them autonomy and to sort things out for themselves… In what way was he a good father ? Can a father claim the right to deprive his children of their mother ?

    Anahide Franchi, Professeure de Lettres-Histoire en lycée professionnel pendant 15 ans, aujourd’hui coordinatrice à la Délégation Éducation & Société du réseau Canopé. Canopé et plus particulièrement sa délégation ont pour mission d’impulser des partenariats et de piloter les actions dans les domaines transversaux de l’éducation. Elle s’intéresse notamment aux thématiques de la réussite éducative, du climat scolaire, de l’inclusion scolaire et de la coéducation.

    Avec la participation

    - de Florence Cailleau

    Florence Cailleau est animatrice coordinatrice dans l’association « Kiosque d’ateliers ». Cette structure fait partie du réseau des partenaires de la Caf de l’Eure. C’est un espace de vie sociale qui participe et soutient la dynamique locale, grâce à un “savoir-faire” sur la création de liens entre les habitants des territoires éloignés des pôles d’activités. Florence Cailleau intervient auprès des adolescents depuis plus de 12 ans (ateliers théâtres, ateliers scéniques, ateliers d’écritures…), elle est également auteur de spectacles pour enfants.

    - et des jeunes : lycéens, Jeunes Ambassadeurs des Droits de l’Enfant (JADE).

  • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
    animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
En partenariat
Avec le soutien de
Avec la participation de
Avec le parrainage