• ₪Snow Therapy / Turist

    Un film de Ruben Östlund

          Mercredi 3 décembre à 20h45 / Compétition longs métrages

  • Fiction

    Suède - 118 min

    un film de Ruben Östlund avec Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Clara Wettergren, Vincent Wettergren, Kristofer Hivju, Fanni Metelius

  • Une famille de vacanciers suédois échappe de peu à une avalanche. L’autorité du père qui n’a pas protégé ses enfants est ébranlée.

    A family of Swedish holidaymakers narrowly escapes an avalanche. The authority of the father, who failed to protect his children, is undermined.

    image : Fredrik Wenzel

    son : Kjetil Mørk, Rune Van Deurs, Jesper Miller

    musique : Ola Fløttum

    montage : Ruben Östlund, Jacob Secher Schulsinger

    distribution : Bac Films / Victoire Bouillon

    adresse : 88, rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris

    téléphone : + 33(0)1 53 53 52 62

    courriel : v.bouillon(at)bacfilms.fr

    www.bacfilms.com


    Parcours Jeunes Critiques de Cinéma, la critique de Benjamin Martin

    Thomas, Ebba et leurs deux enfants sont en vacances dans une station de ski Alpine située en France. Durant 118 minutes nous suivons leurs six jours de vacances, le deuxième jour est celui où les problèmes vont commencer. Lors de leur déjeuner sur une terrasse en altitude une avalanche contrôlée mal contrôlée est déclenchée. Voyant la masse de neige s’approcher d’eux à forte vitesse, les clients prennent leurs jambes à leur cou et fuient. Thomas prend son Iphone et se sauve lui aussi en abandonnant sa famille comme un lâche, ce qui ce comprend vu le caractère de celle-ci avec lui, nous aurions tous fais la même chose, soyons franc. La famille s’en sort indemne mais tiens rigueur au chef de famille jusqu’à ce qu’il se rachète en sauvant sa femme. Ce film est intéressant car il permet de comparer trois couples différents avec des modes de vie différents : Un couple « standard » avec deux enfants, un couple libertin assumé et un couple où l’homme a vingt ans de plus que sa compagne. Le réalisateur en créant ces trois couples a voulu nous faire réfléchir sur la différence.

    Thomas est « lunatique », il ne sait pas se contrôler : il pleure, il hurle, il rit. On l’enverrait bien sans plus tarder consulter un psychologue, son plus gros défaut est sa lâcheté. Si on ajoute à cella sa femme qui sans cesse n’arrête pas de lui rappeler à quel point il a été lâche. On se demande pourquoi il est toujours avec elle et pourquoi il ne prend pas le bus pour redescendre de la montagne dans l’instant.

    Le réalisateur de ce film a eu la très bonne idée de faire une scène finale où l’on voit un nouveau Thomas. Le personnage au centre et les autres passagers qui se rapprochent afin de former un groupe dont il serait le leader. Ce film fait méditer sur la possibilité qu’une personne a de changer. Mais, les actions sont lentes et c’est le seul bémol. Le spectateur est en inertie dans le film, il vit le temps de réflexion de Thomas en temps réel et doit subir avec lui le temps qu’il faut. La leçon de vie qui est donnée peut paraître sexiste car à un moment la femme apparaît comme peureuse et vulnérable alors que l’homme paraît viril et fort.

    Ce film c’est 6 jours dans la vie d’un homme à bout qui se métamorphose en héros, seul au milieu de tous, sa femme derrière lui, son fils à la main et sa première cigarette dans l’autre comme signe d’émancipation.

    La critique de Théo Fosse

    Vacances, détente, famille, situation banale qui vire au cauchemar. Tout aurait dû se passer autrement, mais, lors d’un repas au restaurant, la famille de vacanciers échappe de peu a l’avalanche. Le père de famille Tomas, abandonne sa famille durant cet évênement tragique. Il se saisit de son téléphone portable et part en courant en laissant sa femme et ses enfants seuls. Différentes réactions pour différentes visions. Cet incident sème le doute sur les relations au sein d’une famille. On passera de la colère au rire, des pleurs aux retrouvailles. Chaque membre de la famille pense et réagit differenment. Plusieurs personnages viennent apporter leur point de vue sur le personnage principal qui a abandonné sa famille au moment de l’accident. Tomas est-t-il un lâche ou a-t-il été simplement inconscient ? Ce film nous fait réfléchir, il fait douter le spectateur. On se met dans la peau des personnages, on se demande ce que l’on aurait fait a leur place. On assiste au caractère de Tomas, qui paraît d’abord fort, qui se révèle lunatique, voir proche de la folie. Ebba, elle, mère protectrice expose la lâcheté de son mari en public. Les enfants subissent les disputes de leurs parents dans la tristesse et la peur : « Je ne veux pas que papa et maman divorcent » est une phrase poignante. On suivra Tomas avec inquiétude et intérêt dans le cheminement qui ira du déni à l’acceptation douloureuse pour redevenir l’homme qu’il était avant. Snow Therapy nous plonge dans un univers angoissant. On suit le film avec intérêt malgré une fin un peu simpliste, où le mari se méthamorphose trop rapidement.

    La critique Victor Lavie

    Un film rafraichissant Ce film raconte les vacances à la neige de Thomas et sa famille. Tout se passe bien jusqu’au moment où une avalanche mal contrôlée révèle la vraie nature du père de famille qui suit son instinct en laissant alors sa famille derrière lui. Sa femme entame un combat pour qu’il reconnaisse sa lâcheté. Ce film parle du côté obscur des hommes et de la peur qui peut jaillir en nous à chaque instant et nous rappelle qu’on ne naît pas héros et que c’est en acceptant ses peurs et en leur faisant face que l’on devient meilleur. C’est donc dans l’espoir de mûrir et d’avoir la force de protéger sa famille que Thomas va vouloir changer ses priorités. Ces six jours, c’est avec les hésitations de Thomas que nous les passons. En effet, le film est d’une grande lourdeur qui est accentuée par un temps qui passe lentement et un agacement qui s’installe au fil de l’histoire envers des personnages qui sont bornés et enfantins. Attention, fan de films d’actions s’abstenir.

  • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
    animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
En partenariat
Avec le soutien de
Avec la participation de
Avec le parrainage