• ₪Séance Master Class Web documentaire, Lycée

      web-documentaire de Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig

            Jeudi 3 à 9h - projection Lycées

    • « Parade », Série de 10 épisodes de 5min, diffusée à partir de juillet 2015.

    • C’est l’histoire de Cloclo n°18, (Claudine) majorette, de Jonathan, adepte du tuning, de Freddy, éleveur de coqs de combat et de Gros Bleu, le pigeon voyageur, Une culture populaire donc, dans le nord de la France ; une région plutôt sinistrée industriellement, mais qui garde espoir, malgré la grisaille ambiante, dans des jours meilleurs.

      This is the story of Cloclo n°18 (Claudine), drum majorette, of Jonathan a car tuning fan, of Freddy, a game fowl breeder, and of “Big Blue”, a carrier pigeon. All these characters testify of traditional culture in Northern France. Though this region suffered industrial reconversion, and is still tackling economic crisis and unemployment, its inhabitants have hope of a better future.

      Retour à la programmation

      Une Master Class webdocumentaire
      Cette année, ce sont les lycées d’Évreux, cinq classes de la seconde au BTS, et un établissement de la région parisienne, qui participent à la Master Class organisée en partenariat avec FranceTVéducation (Direction « Nouvelles écritures ») dans le cadre du festival. Une occasion pour les lycéens de découvrir et d’étudier les formes émergentes d’utilisation d’Internet et les « nouvelles écritures » qui y sont expérimentées. Cette année a été retenue une web-série documentaire qui s’intitule La Parade.
      Les réalisateurs de La Parade sont allés à la rencontre d’habitants du Nord-Pas-de-Calais qui, au fil des épisodes, partagent avec nous leur passion (de la majorette au combat de coq), leurs univers et leurs histoires de vie. Cette série porte un regard bienveillant sur ces personnages, et cherche à briser les représentations et préjugés. La technique utilisée de « photographie parlante » est particulièrement originale. Photographies argentiques, son et vidéo sont mêlés afin d’explorer le dialogue entre ces éléments et d’interroger les traditionnels montages et cadrages cinématographiques. Le travail très poussé sur l’esthétique et l’intrusion de la fiction dans le réel donne toute sa dimension poétique à cette série.
      La Master Class est l’occasion d’une rencontre avec les auteurs et les producteurs de cette oeuvre. Les lycéens pourront ainsi prendre connaissance des conditions d’élaboration de ce type de produit, tant au niveau de la création et de l’écriture qu’au niveau de l’utilisation des techniques numériques et des conditions de diffusion, à la fois sur Internet et à la télévision. Ils pourront s’interroger sur la notion d’oeuvre trans-média, car outre la diffusion de la série sur Internet et l’antenne de France 3 Nord-Pas-de-Calais en septembre 2015, le projet doit se poursuivre par un livre interactif et une exposition, prévus d’ici 2017.
      Les échanges avec les professionnels pourront alors mettre en évidence la façon dont les lycéens perçoivent la nouveauté de cette web-série et des pratiques médiatiques qui sont ainsi proposées aux internautes.
      Avec la participation d’Antonin Lhote, Conseiller éditorial et chef de projet web à la direction des Nouvelles Écritures et du Transmédia de France Télévisions, et Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig, auteurs et réalisateurs de la web-série documentaire La Parade.
      A webdocumentary Master Class
      This year, Évreux’s high school students and one establishment from the Paris region will attend the Master Class organised as part of the festival in partnership with FranceTVéducation. The highschoolers will discover and study original digital works and “new ways of writing” being experimented on the Internet. The chosen web-series is entitled La Parade.
      To write this series, the two directors went and meet inhabitants of Nord-Pas-de-Calais. Might they be drum majorette or game fowl breeder, throughtought the episodes, all the characters share their hobbys, culture and life stories with us. This series seek to combat prejudices thanks to a benevolent and open-minded approach. The filmmaking technique is peculiar to the directors : “talking photographs” explore the dialogue between sound, video and silver photographs. It questions therefore the traditional montage and framing. The aesthetic enhancement of this work creates a unique and poetic universe, where reality and fiction mingle.
      The Master Class is a chance to meet the web-series directors and producers. The students will learn about the requirements of this type of work : how to write and design with digital technics ? What about producing and broadcasting both on the Internet and TV ? What kind of audience can the series expect ? It will also be the occasion to discuss the term “transmedia”, given that the directors plan on developing an interative book, as well as a exhibition before 2017. Discussion with profesionnals may highlight how teenagers perceive web-documentaries and other new forms of media use.
      With the participation of Antonin Lhote, editorial advisor and web project manager at the Direction des Nouvelles Écritures et du Transmédia of France Télévisions, and Samuel Bollendorff and Mehdi Ahoudig, authors and directors of the documentary web-series La Parade.

      Parade est une fable réelle. Ce « conte documentaire post-industriel » va à l’encontre de tous les préjugés, en choisissant d’interroger des formes d’accomplissement plutôt que des échecs sociaux. Les réalisateurs nous plongent dans l’univers des personnages, nous font partager leur émotion, leur investissement dans leurs passions respectives. La poésie de ce récit est renforcée par l’esthétique poussée des images et la musique originale de Thierry Deleruvelle. Des brèches fictionnelles s’ouvrent parfois sous l’apparence documentaire des images et offrent ainsi un conte moderne où se mêlent réel et imaginaire.

      La forme d’écriture choisie pour cette série est la « photographie parlante » : technique de narration originale aux accents désuets, qui explore le dialogue entre images fixes, son et vidéo. Elle interroge les codes traditionnels du montage et du cadrage et s’inscrit dans le projet d’ensemble de la série : agrandir la toile, aller voir derrière les apparences, au-delà des bords admis de la représentation. Samuel Bollendorf et Mehdi Ahoudig sont déjà reconnus dans l’art du web-documentaire. Leur dernier projet commun, A l’abri de rien (2010), utilise une technique similaire qui immerge le spectateur au coeur des enjeux du mal-logement en France. Les réalisateurs souhaitent aujourd’hui mener plus loin le projet de Parade : un livre de conte interactif est prévu pour 2016 ainsi qu’une exposition programmée en 2017 à Culture Commune, la Scène Nationale du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, où le public équipé de casques pourra vivre La Parade au fil d’une exposition interactive, avec des incursions de spectacles vivant.

      Samuel Bollendorff est photographe de presse indépendant. Il a notamment travaillé sur les conséquences de la mondialisation, la santé et le milieu hospitalier. Ses web-documentaires sont présentés sous forme de reportages interactifs, qui permettent d’incarner un journaliste menant l’enquête : dans le monde ouvrier chinois dans Voyage au Bout du Charbon (2008), ou au coeur du Parlement Européen dans Rapporteur de crise (2011.) Mehdi Ahoudig est réalisateur son et documentariste radiophonique. Il travaille pour Arteradio et France Culture. Son dernier documentaire en date On ira à Neuilly Inch’allah (2015) traite d’une manifestation de jeunes travailleurs de Vélib qui apprennent la lutte et tentent de s’organiser.

      La master-class se déroulera en présence des deux réalisateurs, et d’un membre de l’équipe de France Télévisions, Nouvelles écritures, le jeudi 3 décembre de 9h à 11h,

      La série a notamment été produite dans le cadre des « Nouvelles d’écriture », développées par France Télévision depuis 2012. Ce programme innovant souhaite initier de nouvelles formes écritures audiovisuelles, proposer des expériences narratives numériques originales et développer des projets citoyens. L’objectif est de mieux lier télévision et médias numériques afin de s’adapter aux nouveaux usages du public. Le programme revendique plus de 100 programmes mis en ligne sur les plateformes « Studio 4 » et « IRL », 40 prix reçus, et 550 000 joueurs.

      Retour à la programmation

    • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
      animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
    En partenariat
    Avec le soutien de
    Avec la participation de
    Avec le parrainage